La fille de l’Eau

Par défaut

La fille de l’eau
De Sacha Goerg
Editions DARGAUD

Résumé:

Un matin d’automne, une jeune femme travestie en homme arrive en pédalo au pied d’une magnifique villa moderne. Elle espère découvrir qui sont ces autres à qui son père n’a pas jugé nécessaire de révéler son existence.

Mon avis:

La fille de l’eau est une bande dessinée (ou roman graphique pour les plus pointilleux) comme je n’en lis pas souvent. D’abord au niveau graphique, les dessins sont à partir d’aquarelles, et je ne suis pas fan. J’ai l’impression qu’au lieu de faire ressortir le dessin, cela fait plutôt « brouillon ». Certes les expressions des personnages sont présentes mais les contours des personnages, des paysages restent flous. Pour ce qui est des couleurs, il n’y a pas de juste milieu entre fade et criards! (Mais que fait ce rouge pétant ou ce violet criard au milieu de tout ça?)

Dans l’histoire, Judith, travestie en garçon, va pénétrer dans le maison (ou plutôt Villa) de son défunt père et essayer de retrouver un peu de son histoire parmi son demi-frère et la mère de celui-ci.
Le thème de l’homosexualité est évoqué, mais comme pour les dessins, tout reste un peu brouillon..

Je suis donc carrément passé à côté de ce livre 😦

Publicités

Une réponse "

  1. Le rouge pétant et le violet criard décrivent des éléments bien particuliers du récit me semble-t-il, tu semble en effet être passé à côté du livre et même du récit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s