De saison, ou presque..

Par défaut

Quand souffle le vent du Nord
De Daniel Glattauer
Chez Grasset

Résumé:
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d’amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

Mon avis:
La lecture de ce livre remonte maintenant aux mois d’été, je me rappelle avoir été sur le transat, un verre de soda frais posé à côté et mes lunettes de soleil… Malgré tout, le souvenir de ce livre reste assez vivace en moi car j’ai été vraiment touchée! J’ai le souvenir que le premier tiers du livre m’a ennuyée, les choses mettent en effet un peu de temps à se mettre en place, mais après c’est géniallisime! J’adore cette correspondance actuelle, et certains passages ont fait mouche dans mon cerveau et dans mon cœur… Ah! Je ne suis qu’une pauvre romantique!

A lire absolument!!!!

Deux passages:

 » Et maintenant c’est à vous,écrivez-moi Emmi. Écrire, c’est comme embrasser, mais sans les lèvres. Écrire, c’est embrasser avec l’esprit. Emmi, Emmi, Emmi. »

« La proximité ne s’obtient pas en abolissant la distance mais en la surmontant. »

Merci à l’adorable Dasola qui comble nos troubles de L.C.A. (lectrices compulsives anonymes..) à ma maman et à moi 😀
Son avis… et celui de ma maman

Publicités

"

  1. Pingback: Quand souffle le vent du Nord « Coups de coeur littéraires

  2. Pingback: Quand souffle le vent du Nord | Coups de coeur littéraires (et plus)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s