C’est comme si…

Par défaut

C’est comme si…
J’étais en train de nager, mais que mes deux mollets étaient pris de crampes…
C’est comme si…
Je coulais et que je n’arrivais pas à remonter à la surface…
C’est comme si…
Je voyais la ligne d’arrivée, mais que je n’avançais pas…
Et qu’elle reculait inexorablement…
Je suis seule dans cette piscine et je m’y sens mal…

C’est une envie de dormir… tout le temps, partout,
Une envie de pleurer à chaque fois que je me réveille…
Je ne connais plus personne, et personne ne me connait…

Je n’y arriverais pas, je n’arriverais à rien…

Publicités

"

  1. As-tu vu que le maître nageur a toujours un oeil sur toi ? et qu’à la moindre défaillance il viendra te chercher ?
    mais d’ici là porte toi bien

  2. Malgré que ce soit un très beau texte, j’ai l’impression que ça va pas fort pour toi.
    Je t’envoi une remorque de réconfort, à défaut de pouvoir faire plus bise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s