1984

Par défaut

1984
De George Orwell
Editions Folio

Description
De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. Big Brother vous regarde, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

Et un petit clin d’oeil à Tiphanya, qui lit ce livre en même temps que moi (mais en anglais, elle est plus courageuse que moi!!) … Et c’est moi la copieuse 😉

Mon avis:Encore un qui n’a pas été terminé. Très gracieusement prêté par ma meilleure amie, je n’en suis pas venu à bout. J’ai quand même terminé la première partie et la moitié de la seconde, mais je n’en pouvais plus. Ce livre est… déprimant, il faut le dire. Il y a aussi beaucoup, beaucoup trop de description. Et pas d’action. Aucune action, aucune mise en danger de la part du héros. Rien. Alors, certes, je peux croire que ce livre fut en succès, car roman d’anticipation en son temps, mais, il m’a ennuyé. Peut-être ce que je viens de dire va hérisser le poil des « Anciens » mais c’est ainsi. Je ne trouve rien d’intéressant dans ce livre. Mais, je suis de la génération « Loft story »,  » Secret story », je suis peut-être blasée, et habituée. De plus, beaucoup de choses ont été dites à propos de ce livre, je n’ai rien à ajouter. Je n’apporterais pas ma pierre à l’édifice. Tant pis.

Publicités

"

  1. Et bien finalement nous sommes d’accord. Je l’ai terminé car je n’avais pas vraiment le choix. Mais quel ennui. Contente de trouver quelqu’un de mon avis, ça me semble tellement rare !

  2. Trop de théorie tue la théorie. L’action n’arrive que dans la dernière partie, mais les grandes explications sont très lassantes. Par contre, ne vous en tenez pas aux moyens de surveillance et à l’aspect Big Brother: dans le livre, il découle quand même d’un système totalitaire construit et qui réussit à se mettre en place avec l’adhésion du monde. La destruction de la personnalité et de l’être humain est aussi un des grand thèmes de ce livre. Mais traité de manière beaucoup trop théorique, je vous l’accorde.

  3. Farenheit 451 de Ray Bradbury.
    Un autre roman d’anticipation qui a eu du succès et dont François Truffaut a fait un film.
    Le sujet, c’est la lecture et la liberté d’expression.
    La fin est très émouvante et il y a plus d’action, c’est un Américain pas un Anglais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s