La jeune fille et la neige

Par défaut

La jeune fille et la neige
De Daniel Meynard
Editions Julliard


Résumé:
La fracas d’une vitre brisée. Des infirmières qui pourchassent un homme dans les couloirs d’une maternité. Le hurlement des sirènes de police. Un père vient d’enlever sa fille, marguerite : un nouveau-né dont la vie n’a pas voulu. L’injustice est si grande qu’il veut la réparer, offrir à Marguerite une virée jusqu’aux neiges éternelles. Le voilà sur les routes.

En chemin, il ramasse Sabrina, une adolescente effrontée, fugueuse, enchantée par cette équipée folle au mépris des lois. De Paris au Queyras, deux jours d’une cavale par monts et merveilles, deux jours durant lesquels Antoine raconte à sa passagère la vie rêvée d’une fillette trop tôt disparue.


Mon avis :
My god ! J’ai lu ce livre il y a maintenant un moment. Ce dont je me souviens, c’est que l’atmosphère y est pesant, dérangeant. Ce livre est triste. Tellement triste. La douleur de ce père, car c’est de lui dont il s’agit tout au long du livre, est poignante. On imagine mal ce que peux resentir un parent dans de telle circonstance. Ce père qui s’imagine sa fille, même malformée, vivant sa vie avec lui, l’imaginant enfant, adolecente. Et nous sommes là, nous lecteur, dans ce discours de l’absurde, mais surtout dans ce monologue de douleur. Difficile de lire ce livre.
De plus, je n’ai pas tellement accroché au style de l’auteur. Et je ne sais pas ce qui pousse un écrivain à choisir ce thème…
Ce livre n’est donc pas une révolution, mais il est assez court et peux donc être lu assez rapidement.

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s