L’échappée

Par défaut

L’échappée
De Valentine Goby
Editions Gallimard

Résumé:
‘Nous marchons, suivies par la foule, têtes rasées parmi les décombres de l’avenue Janvier
, de la rue Saint Hélier dévastée, criblée de béances et d’immeubles en ruines, pendant des semaines c’étaient des gravats enchevêtrés de poutres, de meubles brisés, chambres, cuisines, salles à manger réduites en poussière, éclats de verre,j’imagine que c’était comme ça, tout est déblayé et vide maintenant, je trébuche sur des souvenirs que je n’ai pas, les bombardements ont eu lieu sans moi,j’étais terrée dans un couvent mais je sais tout, ils m’ont fait ce que la guerre leur a fait.’

Ce livre attend depuis un certain temps en haut de ma PAL. Sauf que ce livre est un livre emprunté! Je vais avoir le droit aux gros yeux de la bibliothécaire!
Ce livre est beau. Il est incroyablement terrible, il bouleverse à chaque phrase. L’histoire est simple: Madeleine, 16 ans, tombe amoureuse d’un Allemand, Joseph Schimmer, en 1941. Elle tombe enceinte… Et tout s’enchaine, tout va ensuite très vite: les années passent, l’épuration, la tonte de ses cheveux, sa fille, ses voyages, tout s’enchaine, mais tout se lie, tout est lié à Madeleine et Joseph. Tout est lié à cette amour interdit, même sa fille en subira les conséquences: la honte de ne pas voir de père, d’être née blonde aux yeux bleus, qui la reliera malgré tout à cet Allemand qu’elle ne connait pas.
Le style est très agréable, et différent selon les chapitres: le premier surtout, ce style musical, plein de couleurs, même si le gris des existences subsistent. La mer, tout au long du livre, et les voyages, colorées et intenses, mélés à l’existence de ces deux êtres.
Et trois fins à cette histoire, trois fins plausibles, au lecteur de choisir, sans pour autant dénigrer l’histoire.
Je ne sais pas pourquoi, je suis toujours tellement émue quand je lis ou regarde quelque chose en lien avec la guerre, je pense à chaque fois, « qu’aurais-je fait, moi, dans ce cas-là? » Ce livre a encore eu le même effet; il m’a plu, m’a beaucoup ému, bouleverse. Un livre que je conseille, bien évidemment!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s