Les Fleurs Bleues

Par défaut

fleurs-bleues.jpg

Les Fleurs Bleues (quel joli titre!)
De Raymond Queneau
Edititons La bibliothèque Gallimard

On connaît le célèbre apologue chinois : Tchouang-tseu rêve qu’il est papillon, mais n’est-ce point le papillon qui rêve qu’il est Tchouang-tseu ? De même dans ce roman, est-ce le duc d’Auge qui rêve qu’il est Cidrolin ou Cidrolin qui rêve qu’il est le duc d’Auge ?

Queneau; auteur concourant pour la lettre Q (bah on peut pas avoir de la chance partout!) de mon challenge!
Les premiers chapitres sont légèrement difficiles, les jeux de mots sont lourds au début, puis on se laisse aller… Le comique fait surface, les protagonistes ne semblent, au final, pas si étranges que cela… Mais il faut s’accrocher, surtout pour ce « duc d’Auge » qui voyage à travers le temps.
Puis il y a ce style, le style inimitable de Queneau, que je retrouve avec joie, je l’avais connu en classe de seconde avec « Zazie dans le métro », lui et ses acronymes (les céhéresses = les C.R.S.)… Tellement de détails, de comique dans toutes ces phrases, presque de la poësie comique!
Malgré tout, je suis contente de l’avoir lu dans cette édition, où il y a des notes qui mettent en relief le comique de Queneau en le replaçant dans son contexte.
J’ai donc aimé cette « schizophrénie littéraire ».

Publicités

"

  1. Cela ne me dit rien de le lire, je vais peut-être commencer par Zazie dans le métro un jour car pour cette année j’ai déjà mon Q pour le challenge 2008 alors en 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s