Trois jours chez ma mère

Par défaut

gg2.jpg

Trois jours chez ma mère
François Weyergans
Editions Grasset

 » Dans le train, il colla sa tête contre la vitre et aperçut en surimpression, flottant au milieu d’un décor de broussailles, un visage blême et crispé, le sien, avec son front reconnaissable, haut et dégarni, ses paupières gonflées et sa bouche aux lèvres minces. Il eut envie de se dire à lui-même : « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » Ce visage si près du sien lui inspirait une profonde sympathie.  » Nuit après nuit, un homme très perturbé se protège en évoquant son passé – tant de voyages, tant de rencontres amoureuses qui restent obsédantes. Sa mémoire lui donne le vertige. Ses souvenirs l’aideront-ils à aller mieux ? Il s’invente une série de doubles qui mènent une vie sentimentale tout aussi agitée que la sienne. Il voudrait aller rendre visite à sa mère. Elle vit seule en Provence et aura bientôt quatre-vingt-dix ans. Il a d’abord un travail à finir. Sa mère lui déclare :  » Au lieu d’envoyer des fax à ta dizaine d’amoureuses, tu devrais publier un livre, sinon les gens vont croire que tu es mort.  »  Prix Goncourt 2005

Tout d’abord, il faut dire que le prix Goncourt fut pour beaucoup dans l’achat de ce livre, n’en ayant jamais lu, et pour voir ce que cela faisait, de lire « un Goncourt ». Suis-je assez cultivée pour lire ce genre de livre?
Ensuite, il y a eu le résumé qui m’inspirait pas mal (sinon je ne l’aurais pas acheté!): j’aime quand les auteurs se plongent dans leurs souvenirs, et la relation de l’auteur avec sa mère m’interpellait. Un petit peu de curiosité (je sais c’est pas beau la curiosité).
Eh bien, me voilà servi! Je ne dois pas être assez cultivée pour ce livre! Je l’ai trouvé ennuyeux du début à la fin (je l’ai quand même terminé!). L’auteur nous narre sa difficulté à écrire un livre, vagabonde dans ses souvenirs, pas très interessants, nous dévoile sa vie sexuelle très, euh, riche. Et puis voilà, on s’ennuie, je m’ennuie du début à la fin. Suis-je donc la seule, à m’être ennuyer ainsi? Ce livre est un chef d’oeuvre pour certaines personnes, j’ai du mal à trouver où!
Le pire, c’est que j’en viens à faire des généralités: « Le Goncourt ce n’est pas pour moi, je ne sais pas lire ce genre de livre » alors qu’il y a surement des Goncourt qui valent le « coup »! Je me laisse encore une chance de lire un Goncourt et je trancherais!

Publicités

"

  1. Ne te décourage pour les Goncourt.
    Il y a un livre que j’ai lu l’an dernier sans savoir que c’était un Goncourt et avec lequel j’ai passé un très bon moment : Je m’en vais, de Jean Echenoz.
    Et je ne pense pas qu’il faille une culture particulière pour apprécier ce livre…

  2. Coucou Melusine,

    En fait le secret des Goncourt, c’est d’être bon une année sur deux. En 2004, on acclamait Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé, qui est un pur chef d’oeuvre, un roman magistral. En 2005, Trois jours chez ma mère, une sorte de bulle littéraire in-intéressante au possible. En 2006, nous avions la chance de pouvoir lire Les Bienveillantes, roman choc de Jonathan Littell. Et en 2007, Alabama Song de Gilles Leroy à l’écriture si particulière.

    Dis toi que rien n’est perdu, le Goncourt 2008 devrait normalement être exemplaire !

  3. Bonjour Melusine

    Je voudrais te feliciter d’avoir fini le livre. Je n’ai pas pu.
    On m’a offert ce livre et inutile de preciser que j’etais ravie. Je m’attendais a un bon moment de litterature et au final j’ai trouve un ennui mortel.
    40 pages et j’ai abandonne! Peut-etre lui donnerais-je une autre chance plus tard… (c’est assez mal parti 🙂 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s